En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.

L'arrêt du tabac

Mis à jour le 29/10/2018

Vous voulez arrêter de fumer ? Votre MSA vous propose des solutions pour vous aider. Bénéficiez d'un remboursement de 150€ par an et par bénéficiaire, sur les substituts nicotiniques prescrits par un professionnel de santé.

Comprendre votre dépendance au tabac

En novembre, le Mois sans tabac revient. Un mois sans fumer, c’est 5 fois plus de chances d’arrêter définitivement. Avant de vous lancer, apprenez à connaître votre dépendance au tabac et trouvez la meilleur solution pour ne pas craquer et la vaincre.
Pour mettre toutes les chances de votre côté, inscrivez-vous dès maintenant sur le site https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/


Quel type de dépendance ?

L'usage régulier du tabac peut entraîner 3 types de dépendances :
 
  • la dépendance environnementale : votre consommation de tabac est liée à des circonstances, des lieux, des personnes…
  • la dépendance psychologique : votre consommation est liée à vos émotions (le stress, le fait d'être mal à l'aise, le plaisir…)
  • la dépendance physique : votre consommation est le résultat de l'action de la nicotine. C'est ce composant du tabac qui rend le fumeur dépendant.

S'interroger sur sa relation avec le tabac peut permettre de trouver la méthode ou le traitement adapté à sa situation.


Vaincre la dépendance : quelles solutions ?

Les substituts nicotiniques
Pour surmonter la sensation de manque due à la dépendance physique, vous pouvez avoir recours aux substituts nicotiniques.
Parlez-en à un professionnel de santé (médecins, infirmiers, sages-femmes, chirurgiens-dentistes…), il pourra vous prescrire le substitut nicotinique qui vous convient.
 
Nouveau !
Depuis le 1er novembre 2016, tous les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer bénéficient d'un forfait annuel de prise en charge des substituts nicotiniques à hauteur de 150€ par bénéficiaire et par an.

Pour faciliter l’accès aux traitements d’aide au sevrage tabagique, certains substituts nicotiniques sont d’ores et déjà inscrits sur la liste des médicaments remboursables par les régimes d’assurance maladie (Nicotine EG®, à compter du 28 mars 2018, et NICORETTESKIN®, à compter du 20 mai 2018), et ce, sur prescription médicale. Les mutuelles et les assurances santé complètent la part du remboursement obligatoire.

Deux modalités de remboursement sont possibles :
  • un remboursement par substituts nicotiniques,
  • une prise en charge via le forfait de 150€, sur prescription médicale, et sur les substituts nicotiniques n’appartenant pas à la liste consultable ici.
 
Les traitements psychotropes
Ils ne peuvent être utilisés que sur prescription médicale. Seul le professionnel de santé peut juger de l'intérêt de l'utilisation de ce type de traitement. 
 
La thérapie cognitive et comportementale
Il s'agit d'un processus qui permet d'évaluer point par point les causes de l'addiction (exemples : origines situationnelles, origines environnementales…) afin de mettre en place des exercices pratiques directement liés à l'addiction.

D'autres méthodes comme la cigarette électronique, l'hypnose et l'acupuncture peuvent être utilisées. Leur efficacité, notamment pour la cigarette électronique, n'est pas démontrée à ce jour.
 
Vous êtes enceinte et vous fumez ?
C'est nocif pour votre enfant.
C'est une occasion unique pour arrêter.
Faites-vous aider par votre professionnel de santé.


Source : MSA

A découvrir

Vous voulez arrêter de fumer ? Découvrez votre PROFIL FUMEUR en faisant le test sur :

Sites utiles

Tabac Info Service

Mois sans tabac

Association Périnatalité Prévention Recherche Information